La sant par l\'alimentation et tre en forme avec de belle formes, c\'est possible.

Bonjour     visiteurs jour : 41     Total clics   :   4450610

 

Coucou et merci Merci             

                Santé, forme et bien être


 
Clics 429

  

Alimentation et cancer

Tenir le cancer distance grce la nourriture

 

Avec son livre "Anticancer", le psychiatre David Servan-Schreiber, atteint d'une tumeur au cerveau dans les annes 1990, qui rcidivera quelques annes plus tard, s'est pench sur les conditions de son mode de vie qui avaient pu favoriser l'apparition d'un cancer. Une large partie de son ouvrage est consacre l'influence de notre alimentation sur notre organisme.

 

Notre corps est une mcanique fragile, largement influence dans ce fonctionnement par le carburant qu'on lui fait ingrer. Le traitement conventionnel est indispensable. Mais une nourriture saine peut contribuer prvenir l'apparition du cancer et mme aider lutter contre sa prolifration.

 

Postulat de dpart : l'tre humain est l'origine un chasseur-cueilleur, qui se nourrit essentiellement de fruits et lgumes et l'occasion de viande. Or au fil des sicles, notre alimentation a considrablement chang, pour laisser une large place des aliments beaucoup plus gras et sucrs.

 

Comment diminuer les risques ? Trois mesures simples pour commencer :

 

1) Limiter la consommation de sucres raffins

Limiter le sucre en poudre ou en morceau, que l'on retrouve galement dans les ptisseries et les confiseries. Pas de sucre dans le caf, le dessert doit tre une exception, etc.)

La farines blanche est remplacer par des farines compltes. En effet, elles ont un indice glycmique lev, contiennent beaucoup de sucres. Les cellules cancreuses ont besoin de beaucoup de glucose pour se dvelopper. De plus, le pancras doit produire beaucoup d'insuline pour liminer le surplus de sucre. D'aprs le mdecin, l'insuline stimule la croissance et la diffusion des cellules cancreuses.

 

2) Bannir les huiles hydrognes

Les huiles hydrognes ou partiellement hydrognes se trouvent ndans la margarine ainsi que dans nombre de plats prpars. Or elles sont indigestes et ont des proprits inflammatoires, crant ainsi d'aprs David Servan-Schreiber un terrain favorable au cancer.

Donc fuire les plats tout prparer et cuisiner uniquement l'huile d'olive, huile de colza pour les saldes et huile 4 en 1 60% de colza pour les fritures. Un peu de beurre l'occasion mais pas trop. Les nouvelles margarines aux omga 3 sont souvent annonces "sans huile hydrogne"

 

3) Privilgier au maximum la nourriture bio

En matire de fruits et lgumes, cela vite d'ingrer des pesticides et autres insecticides rpandus en abondance pour lutter contre la faune. Quant la viande, les animaux nourris au bio ou au lin produisent une viande mais aussi un lait plus sain que les animaux issus de la filire traditionnelle.

Se mfier des bactries en nettoyant soigneusement ses lgume. Le drame allemand nous rapel que le bio ne protge pas des bactries (qui sont 100% naturelles mais hlas parfois mortelles !)

 

 

 

 

Le Dr Servan-Schreiber fait le point sur d'autres aliments qui, eux, peuvent avoir des effets protecteurs contre le cancer. Les vgtaux possdent des composs phytochimiques naturels, habitus qu'ils sont lutter dans la nature pour survivre. Ils sont galement riches en antioxydants, ces lments qui vitent aux cellules de rouiller.

 

 

Aliments recommands

 

1) Le th vert semble constituer un atout considrable.

Trs riche en polyphnols, il aiderait bloquer le dveloppement de la tumeur en empchant les vaisseaux sanguins de prolifrer tout autour. Le th vert pourrait tre particulirement efficace pour prvenir les leucmies, les cancers de la prostate, du sein, du rein, de la peau et de la bouche.

 

2) Le soja constitue galement un alli de poids.

Il contient notamment des isoflavones qui ont la proprit de rduire la surstimulation du corps par les strognes. On comprend donc son intrt dans le cas de certains cancers hormono-dpendants (c'est le cas de certains cancers du sein).

 

3) Le curcuma, associ au poivre.

Ils ont des proprits anti-inflammatoires et pourrait ainsi inhiber le dveloppement de certaines tumeurs, notamment au niveau du clon, du foie ou encore de l'estomac ou du sein.

 

4) Les framboises, Myrtilles, fraises, airelles.

Les framboises et leur fameux acide ellagique auraient la facult de rduire la croissance des vaisseaux qui vont nourrir la tumeur. C'est galement le cas des noix et des noisettes. Myrtilles, fraises, airelles, cannelle sont galement recommands par David Servan-Schreiber.

 

5) Les composs soufrs de l'ail, le terpne des herbes et pices, les polysaccharides des champignons

Autant d'lment qui peuvent aider notre organisme tenir le cancer distance.

 

L'union fait la force, c'est bien connu. Ce proverbe vaut galement pour les fruits et lgumes : associs, une synergie se cre qui contribue rendre les lments protecteurs encore plus efficaces. Dans son livre, David Servan-Schreiber propose d'ailleurs un

 

"cocktail anti cancer" base, entre autres,

  d'ail, d'airelles, d'pinards, de pamplemousse et de curcuma. 

 Pas forcment trs ragoutant, mais sans doute pas pire que l'huile de foie de morue !

 

 

 

Fonds mondial contre le cancer : minceur et lgumes

 

Manger moins de viande rouge, plus de fruits et lgumes et boire moins de sodas sucrs aide tenir le cancer distance. Telles sont les conclusions du rapport du Fonds mondial de recherche contre le cancer. Pendant des mois, 21 scientifiques ont analys 7 000 tudes de par le monde, portant sur les relations entre alimentation et cancer. Ces spcialistes en ont dduit des preuves convaincantes de l'influence de certains aliments sur la sant.


1) Le surpoids et l'obsit augmentent le risque de dvelopper certains cancers, notamment lorsqu'il s'agit de graisse abdominale. Il augmente la probabilit d'tre atteint de cancer colorectal mais aussi de cancer de l'sophage, du pancras, du rein et mme du sein aprs la mnopause. En outre, il favorise l'apparition de certaines pathologies telles que le diabte de type 2 ou l'hypertension.

 

2) Avoir une activit physique rgulire. Les fameuses 30 minutes quotidiennes de marche rapide sont plus que jamais d'actualit. Faire du sport rgulirement aurait un effet protecteur contre certains cancers (poumon, pancras). En outre, cela permet de diminuer les risques de surpoids et d'obsit, nfastes pour la sant.

 

3) Limiter autant que possible les aliments trs caloriques et les sodas sucrs. Pour les mmes raisons que prcdemment : ces aliments favorisent le surpoids, lui-mme facteur de risque de cancers. Les scientifiques recommandent notamment d'viter les plats prpars et les fast-foods.

 

4) Consommer principalement des aliments d'origine vgtale. H oui, mme l'chelon international, on retrouve ces clbres cinq fruits et lgumes recommands par le Plan national nutrition et sant. En fait, il s'agit de cinq portions, c'est--dire au total environ 400 g. Crales ou lgumes secs peu transforms doivent galement tre consomms chaque repas tandis que les fculents devront tre limits. Lgumes et crales constituent notamment de bonnes armes contre le cancer colorectal et le surpoids.

 

5) Limiter la consommation de viande rouge 500 g par semaine grand maximum. Avec la charcuterie, elle aurait notamment un rle nfaste dans le cancer colorectal. Le panel souligne tout de mme que la viande rouge apporte certains nutriments et minraux importants tels que des protines, du zinc, du fer Il ne recommande donc absolument pas de la supprimer de l'alimentation.

 

6) Alcool : un verre par jour maximum pour les femmes, deux pour les hommes. Et zro pour les femmes enceintes. D'un certain ct, l'alcool aurait des effets positifs pour lutter contre certaines maladies, notamment cardio-vasculaires. Mais il peut galement favoriser l'apparition un cancer dans certaines parties du corps : sophage, clon, rectum et mme sein. (Pasteur est pour deux verres de vins, vive Pasteur)

 

7) Halte au sel ! Et attention aux lgumes secs et crales un peu moisis. Il semblerait que le sel soit une des causes du cancer du l'estomac. Le panel recommande donc de se limiter 5 g de sel par jour. Quant aux crales et lgumes secs moisis, ils peuvent contenir des aflatoxines, considres comme une cause convaincante de cancer du foie.

 

8) Les complments alimentaires ne sont pas recommands dans la prvention du cancer. On ne dispose pas d'assez de recul pour dire si ces complments alimentaires auront davantage d'effets bnfiques ou ngatifs. Les scientifiques du Fonds mondial prfrent donc insister sur la ncessit d'avoir une alimentation quilibre, vitant ainsi la prise de tout complment. (Noter que le Fonds est gr par des intrets privs, plusieurs tudes on not des amliorations lors de la prise de vitamines en complments alimentaires)

 

9) Les mres devraient allaiter leurs bbs. Idalement, le nourrisson devrait se nourrir uniquement du lait de la mre jusqu' l'ge de six mois. L'allaitement diminue le risque de cancer du sein chez la femme et participe au dveloppement du systme immunitaire de l'enfant. Cela permet galement de prvenir plus tard surpoids et obsit.

 

10) Les personnes diagnostiques d'un cancer doivent bnficier des conseils d'un professionnel de la nutrition

 

 

 

Analyse du livre par le Docteur Omar Brixi


Le Docteur Omar Brixi, directeur de la prvention au sein de la Direction de la sant publique l'Institut national contre le cancer estime que la nourriture joue effectivement un rle primordial sur notre sant, il insiste galement sur le fait que les cancers, ainsi que nombre de pathologies, sont issus d'un ensemble de circonstances, qui interagissent et pas seulement la nourriture videment.

 

"Je crois que le plus important dans tout a, c'est de voir quel point un tel discours est entendu par la population. Il n'y a qu' constater le succs de cet ouvrage. Je dirais qu'il a renou avec beaucoup d'lments simples qui relvent du bon sens : bien sr qu'avoir une alimentation quilibre et une vie saine aide loigner les problmes de sant, tout est li. Dans son livre, il y a des choses intressantes, mais il faut les prendre avec prudence. Ce qu'il dit, bout par bout, n'est pas infond. Mais les liens entre ces informations sont parfois un peu rapides et certaines donnes partielles."

 

Et le rapport du Fonds mondial de lutte contre le cancer, dont sont issues dix recommandations ?
"Leur travail est indniablement intressant. Mais le fait de parler de recommandations, j'ai mme lu dans certains journaux de "commandements", me semble totalement exagr et mme inadmissible. Le Fonds est issu d'intrts privs, je ne crois pas qu'il soit habilit faire des recommandations. C'est le rle des autorits sanitaires. En mdecine comme peu prs dans toute matire scientifique, les vrits ne sont pas figes. Il faut savoir admettre et dire que l'on ne sait pas tout et que ce qui semble vrai aujourd'hui peut s'avrer faux demain. Lalimentation contribue nous protger ou l'inverse, selon ce qu'on mange. Mais il est quasiment impossible de sparer son influence d'autres facteurs tels l'hrdit mais aussi l'endroit dans lequel on vit. La preuve avec le fameux rgime crtois. Nombre de spcialistes s'accordent dire que le rgime crtois n'existe que si l'on vit de la mme faon que les Crtois il y a plusieurs dizaines d'annes, c'est--dire sous le soleil, en faisant de l'exercice, la sieste l'aprs-midi, etc. L'alimentation crtoise n'est qu'une composante de ce rgime."



Comment faire pour amliorer son alimentation ?

"Avant tout, je vous rappelle que l'esprance de vie de la population a largement augment ces dernires dcennies et que cela continue. Par ailleurs, nous mangeons beaucoup mieux qu'au sicle dernier par exemple, il ne faut donc pas faire de catastrophisme.
Ce qui posent problme c'est de trop manger avec moins d'activit : cela cre un dsquilibre. Le conseil serait donc de manger de faon raisonnable par rapport son activit. Comme le recommande le Plan national nutrition et sant, il est bon de manger cinq fruits et lgumes par jour, car ils contiennent des nutriments importants, de varier les aliments. Il faut limiter l'alcool et ce qui est trop calorique. Dans le mme temps, les fameuses 30 minutes quotidiennes de marche rapide sont une trs bonne ide. "

 

 Source : dossiers de linternaute

 

Anticancer de Servan-Schreiber

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
dcroissante.
Pseudo Le 23-10-2019. Titre


vero le 12-7-2011. cancer colorectal
bonjour
J'ai depuis quatre ans un cancer colorectal avec carcinose dans le pritoine. On m'a enlev une partie du gros colon, les ovaires, l'utrus, et une partie de la rte. A prsent cela a volu au foie. On m'a parl de "nutri" le ying et le yang, qu'en pensez vous ? Je n'ai plus de forces et ne supporte plus les traitements de chimio. J'ai eu 5 interventions chirurgicales, et comme je n'ai pas de forces pour me prparer manger, je voulais savoir si les nutri et les bouteilles de jus de fruits et jus de lgumes serait une bonne alimentation complmentaire. Sinon je mange de tout sauf la viande rouge mais je mange beaucoup de produits laitiers des lgumes et des fruits. Merci pour votre rponse car j'ai arrt pour un certain temps la chimio que je ne supporte plus, j'ai un blocage psychologique et je rflchis car j'en ai marre de ne plus rien faire de ma vie si ce n'est aller l'hpital tous les quinze jours !!!! Quelle vie ???


7241 le 12-1-2011. mlanome
Bonjour,

Je fais une quatrime rcidive de nodules l'oreille suite un mlanome, en deux ans! Qu'en pensez vous ? Je dois subir encore une opration, que pensez vous d'un traitement chimiothrapique dans ce cas l, que pourrais je prendre en complments alimentaire ? J'ai 47 ans. Je prends en ce moment de la vit c, des omgas 3, biocb de chez nutergia. Merci beaucoup
COrdialement


Jean le 16-10-2008. Bonjour Amie

Pour soulager son foie iul fait manger lger et viter le gras et les graisses, sans les supprimer car il faut manger de tout, mais de tout en petites quantits (Dans le temps on accusait les oeufs et le chocolat, mais je ne sais pas si c'est vrai)
La difficult avec des mtastases c'est qu'elles se nourissent aussi des bonnes choses que l'on mange. Les suplments alimentaire sont donc dconseills. Un lger rgime pour mincir et ne pas trop nourir ses mtastases semble indiquer. Il faut l'avis d'un mdecin de toute faon, sur internet on trouve de tout et son contraire.
Amitis.


Amie le 26-9-2008. metastases au foie

J'ecris pour une amie qui n'a pas d'ordinateur.
Elle reoit des traitements de chimio pour un cancer du sein(ablation totale d'un sein) mais a quelques metastases au foie. Elle m'a demande de chercher qu'est-ce qu'elle peut manger pour ne pas fatiguer son foie.. Je ne trouve pas vraiment. A l'aide s'il vous plat et merci d'avance


eva le 29-7-2008. conseils pour candidose dysbiose

j'ai t opre il y a 5 ans car sur une biopsie on a trouver un tissu carcinode. on m'a enlever 20 cm d'intestin (dont la valve iloccale (ortho?). Depuis je n'arrive plus a me nourrir et un mdecin m'a trouv 1-une pullulation bactrienne e m'a donn de l'antibiotique. Ensuite un autre mdecin a pos le diagnostic de Candidose/dysbiose . Il me propose de prendre du Nizoral de l'anphomoral et ensuite dittique et complment Kousmine ? mes selles sont mieux PH idem mais j'ai souvent des nauses et transpiration . pouvez-vous m'aider ?

 

Total des visiteurs  :    2073559   dont aujourd'hui :   41    En ligne actuellement :  1      Total des clics   4450610