La sant par l\'alimentation et tre en forme avec de belle formes, c\'est possible.

Bonjour     visiteurs jour : 41     Total clics   :   4450565

 

Coucou et merci Merci             

                Santé, forme et bien être


 
Clics 515
Octobre 2006
 
 
La pub peut tre dangereuse
 
La pub a pris des proportions inquitantes en profitant des progrs techniques permettant de fabriquer de grandes affiches pour pas cher et de les placarder sur des grands panneaux le long des routes et dans les villes puis avec les journaux grand tirage, les magazines, la TSF devenue la radio puis avec la tlvision, internet et enfin les mdias qui en sont la somme.
 
Toute lconomie a les yeux rivs sur la publicit qui sest perfectionne au point de manipuler nos cerveaux. Le directeur de TF1 nous a dit la vrit - il doit le regretter ; a lui a srement chapp - ses programmes sont faits pour offrir des cerveaux disponibles monsieur coca cala et ses copains.
 
Rsultat au lieu de mler divertissements et culture de faon harmonieuse, on nous sert un nivellement par le bas. Entre parenthse, vous tes vous amus  compter le temps que le public des studios tl passe  applaudir ? Non bien sr. Par hasard en zappant je me suis aperu que je tombais tout le temps sur des applaudissements. Il se trouve que la dure totale des applaudissements approche ou dpasse les 50% du temps de certaines missions.
 
Sur le plan de la sant on est mal barr. Dun ct lagroalimentaire cherche tous nous transformer en obses et il y arrive et lautre bout la mode transforme nos filles en anorexiques, mme les garons s'y mettent; pour des raisons desthtique dite moderne. Pas de juste milieu vive lexcs dans tous les sens.
 
LEspagne a enfin ragit en interdisant un dfil de mode aux mannequins dont lIMC est < 18. LIMC quoi cest a ? On en parle quelque part sur le site : Voir le chapitre sur LE POIDS IDEAL
 
Bravo lEspagne.
  
 
Obsit infantile : la pub serait fautive

L'Union fdrale des consommateurs Que Choisir vient de publier des rsultats difiants sur les dangers des publicits de l'industrie agroalimentaire, qu'elle accuse de fabricants d'obsit . Les publicits qui ciblent les enfants favorisent nettement les produits provoquant un dsquilibre alimentaire chez les enfants et contribuent au dveloppement de l'obsit.
(Ben voyons, le but des fabricants et des commerants est de vendre le plus possible. Pour les produits alimentaires quoi de mieux que des obses qui mangent en gros deux fois plus. )
 
La publicit dsquilibre lalimentation des enfants
Afin dvaluer linfluence de la publicit tlvise sur les comportements alimentaires des enfants, lUFC Que Choisir a men sa propre enqute. Plus de 350 familles et 700 personnes ont t interroges
Durant 15 jours, 217 spots publicitaires ciblant les enfants et donc diffuss aux heures des missions pour les enfants, ont t analyss : 89% dentre eux font la promotion de produits trs gras, trs sucrs et trs sals. Or ces produits nont pas dintrt nutritionnel et sont consomms en dehors des repas, ou bien au petit-djeuner ou au goter. Cest le cas des gteaux en tout genre, des viennoiseries et des crales "trs ou trop ?" sucres pour petit-djeuner.
En bref, ces produits contribuent au dsquilibre alimentaire, au dtriment de lapprentissage dune alimentation saine durant lenfance.
 
Cette forte influence de la publicit se retrouve dans les placards et les frigos. Plus les enfants sont exposs la publicit, plus les produits de marque ayant fait lobjet dune publicit intensive sont reprsents dans les rserves familiales. (Cela prouve l'efficacit de la pub) Et ce sont principalement des produits nutritionnellement dsquilibrs. (Cela prouve qu'il faut se mfier)
 
 
En consquence, lindustrie agroalimentaire est accuse de participer trs activement laugmentation rapide de lobsit infantile. Chaque anne, le nombre de Franais obses saccrot de 5,7%. Afin de contrer cette mortelle tendance, lUFC-Que Choisir demande que les publicits pour ces produits soient interdites lors des programmes pour enfants et de dfinir plus largement la notion de programmes pour enfants .

 
 


A la rflexion la pub nest pas mauvaise, elle est mme utile pour nous tenir inform des nouveaut mais sa puissance  bien plus importante quil ny parait, il faut garder le contrle de la situation

 

Avec les mdias la publicit est devenu un pouvoir d'influence trs important qui mriterait d'tre encadr de faon stricte pardes spcialistes du comportement  mme de prvenir les risques de drive.

 

Il faut un conseil de dontologie de la pub.

 

 

 

 

Jean     

 

 

Salet de pub !

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
dcroissante.
Pseudo Le 23-10-2019. Titre


kelkun le 22-11-2007. tout fait d'accord avec Jean

Jean est doublement ridicule tant donn qu'il ne sait MME PAS ecrire COCA CACA (au lieu de coca cala). On apprend a se relire mon vieux !


Jean le 28-12-2006. Bien d'accord Kti

Il faudrait bien rduire un peu la tl au profit des jeux de plein air


kti 04.08.92 le 27-12-2006.

Je trouve ke c vr tant ke les enfants sont devant la tl , ils voient des pubs pleine de sucreries. Du coup ils se goinffrent car a leurs donne faim alors ke si ils taient dehors en train de jouer ils pourraient perdre du poids en s'amusant peut-tre mieu que devant la tl !!!!!!!!



Jean le 9-11-2006. pub !

Ben oui dit comme a cest tout simple ;-) Mais cest plus grave quil ny parait, la tlvision nous lave le cerveau linsu de notre plein gr


pub le 7-11-2006. publicit

c un moyen de faire conprendre ke la pub ne dit pas toujours la vrit

 

Total des visiteurs  :    2073559   dont aujourd'hui :   41    En ligne actuellement :  1      Total des clics   4450565