La sant par l\'alimentation et tre en forme avec de belle formes, c\'est possible.

Bonjour     visiteurs jour : 11     Total clics   :   4461599

 

Coucou et merci Merci             

                Santé, forme et bien être


 
Clics 414

 

MEFIEZ VOUS DES REGIMES. 

 

par Jean BENOT

 

  

Sommaire de l'introduction

Ces rgimes qui font grossir !

Comment ne pas grossir ?

Le "No Diet Day"

Obsit : une "pidmie mondiale"

La diffrence Franaise

Pas de panique.

Tout nest pas perdu.

Le malheur des uns


 

Ces rgimes qui font grossir !

 

 

Ne croyez pas aux rgimes, ne croyez plus aux rgimes, la preuve est faite, ils finissent presque toujours par faire nous faire grossir.

 

Cest le phnomne bien connu des "kilos yo-yo" et le yo-yo risque chaque fois de remonter un peu plus haut !

 

Ceux qui continuent les conseiller, en inventer de nouveaux ou qui ressortent de vieilles recettes, ceux-l nous mentent. Ils attirent notre attention et nos espoirs pour quelques dollars de plus, quelques euros qu'ils nous prennent en contrepartie de la grande dsillusion.

 

Toutes les recettes sont cules et ce qui paraissait lvidence est jeter aux orties. La complexit du problme na dgale que sa trompeuse simplicit. Mangez moins vous dira-t-on, la belle affaire ! Et bien rat, a ne marche pas dans notre socit actuelle. Bah ! Rduisez lez graisses, rduisez le sucre, rduisez tout ! Caramba encore rat a ne marche toujours pas et maintenant en plus cest prouv scientifiquement. Les sceptiques peuvent aller se rhabiller.

 

Il est temps de faire une pause rgime, darrter pour un temps la spirale infernale et de faire le point sur la situation.

 

Bon daccord, pas de gnralisation htive, des gens trs srieux ont travaill et travaillent encore sur la question. Au dbut ils ne pouvaient pas prvoir comment les choses allaient tourner. Qui laurait pu ? Maintenant ils savent que le problme est extrmement complexe et que notre mode de vie, notre civilisation moderne ne nous aide pas, au contraire, partout ou elle sinstalle les problmes de poids surgissent.

 

Il y a il faut bien le dire, lagroalimentaire qui vise instaurer de nouveaux relais de croissance alimentaire en dehors des repas habituels tel le snacking et les en-cas, c'est--dire de nous inciter manger plus.

 

Alors mfiance, mfiance et encore plus que jamais mfiance.

 

 

Les gourous continuent dverser leur potion magique, laissez les faire ne les croyez plus, attendez des preuves scientifiques, c'est--dire des preuves non propages par des messages publicitaires. Tout le reste au jour daujourdhui, il faut le redire et le rpter, tout le reste nest que poudre aux yeux.

 

 

 

Comment ne pas grossir ?

 

 

Il n'y a pas de miracle, pas de mystre pas de recette secrte et merveilleuse, mais la dure ralit. Nos gnes depuis des millnaires, on peut mme dire depuis toujours, ont adapt notre corps pour vivre dans la pnurie, et ds qu'il en a loccasion notre organisme constitue des stocks en prvision des jours difficiles. Cette fonction a t identifie au niveau de lhypothalamus. Un grand cuisinier parlait du cerveau reptilien. Pas besoin de remonter si loin, mme de nos jours des populations entires soufrent encore de la faim.

 

La couche graisseuse sous la peau joue un double rle de protection contre le froid et de rserve nergtique en cas de besoin. Chercher la faire disparatre compltement est une erreur qui peut provoquer une raction inverse de lorganisme qui se sent attaqu.

 

Alors faut-il baiser les bras ? Lenjeu est-il perdu davance ? Non surtout pas. A dfaut de panace, ne rajoutons pas universelle puisque chacun sait que dans l'antiquit une panace tait un remde universel et qui donc soignait tout; c'tait le bon temps ! Du moins de nos jours le croit-on ; dfaut donc de panace examinons la situation et recherchons les trucs qui pourraient nous aider ainsi que les piges viter, et ils sont nombreux.

 

 

 Le "No Diet Day"

 

La Journe internationale sans rgime a t lance par une ancienne anorexique britannique, Mary Evans Young. L'ide d'un "No Diet Day" lui est venue aprs le suicide d'une jeune fille de quinze ans qui ne supportait plus de porter une taille 42 et un reportage sur des femmes qui se faisaient agrafer l'estomac. Il fallait essayer de stopper cette satane folie .

 

Entre parenthse les agrafes ne tenaient pas toujours, il fallait roprer. Aujourdhui on utilise un anneau rglable. Cette solution chirurgicale est rserver pour les cas extrmes, videment, o la vie mme est en jeu, et noublions pas que cet anneau rglable ncessite une nouvelle intervention chirurgicale chaque rglage et quil laisse passer les liquides y compris le cas chant des liquides trs nourrissants..

 

La journe internationale sans rgime est clbre dans de nombreux pays anglo-saxons et a galement trouv des adeptes en France, depuis quelques temps.

 

Sur le site Web du Groupe de Rflexion sur l'Obsit et le Surpoids (GROS) on peut lire :

 

"Si la journe internationale sans rgime existe, c'est pour savoir dire non au premier rgime, non la dictature de la socit qui engage la plupart d'entre nous dans l'engrenage infernal des rgimes rptition, dvastateur pour le corps et pour l'esprit. Et cela, pour quelques kilos de trop !".

 

 

A propos connaissez-vous celle l :

Deux personnes discutent :

-  Tiens j'ai commenc un rgime avec le nouveau concept

Hyper-faim-fin.

-  Ah oui et tu as perdu combien ?

-  300 euros !

 

 


Obsit : une "pidmie mondiale"

 

Alerte ds 2002

 

 

Le 9e Congrs international sur l'obsit a runi nutritionnistes, endocrinologues et gnticiens Sao Paulo (Brsil), en aot 2002.

 

Le constat qui en a t tir est  trs proccupant.

 

Plus aucun pays n'est pargn, au point que l'Organisation mondiale de la sant parle dsormais d'une "pidmie mondiale".

 

Selon l'Association internationale pour l'tude de l'obsit, on dnombre dans le monde 280 millions d'obses, c'est--dire ceux qui affichent un indice de masse corporelle trop leve et 700 millions de personnes affectes de surcharge pondrale.

Nous revenons plus loin sur lindice de masse corporelle et la faon de le calculer.

 

En 2004 le chiffre de 300 millions dobses a t dpass dont 115 millions dans les pays pauvres. Le surpoids sexporte apparemment mieux que la richesse.

 

Et la France ?

 

La France n'est pas pargne et laugmentation du nombre de personnes affectes progresse rapidement.

 

Avec 8 10 % de personnes en surpoids la France reste tout de mme loin derrire la grande Bretagne qui elle en compte 20% et des Etats-Unis avec 30%. Les Etats-Unis sont dcidment les plus forts en tous les domaines. Comme nous les suivons avec vingt trente ans de retard, voil loccasion dexaminer leur mode de vie et de faire systmatiquement le contraire en matire nutritionnelle.

 

Notre premier truc pour ainsi dire : faisons la nique aux sodas au snacking (nous en reparlerons en franais !) et aux fast foods. Le nom mme de fast-food devrait mettre la puce a loreille, manger trop rapidement est malsain et dconseill par tous les nutritionnistes srieux. Alors les rapide bouffe le plus rarement possible.

 

Et ceci est beaucoup plus grave et important quil ny parait. Un des lment qui rend le combat difficile cest la sous-estimation systmatique de la difficult et de lenjeu quil reprsente.

 

Les conseils nutritionnels nous viennent presque tous des Etats-Unis. Rduire les graisses, mais depuis quils les ont rduites ils nont jamais eu autant de maladies cardiaques, rduire le sucre, mais ils sont de plus en plus gros. Les scientifiques se seraient-ils tromp ?

 

Une tude mene ds 1992 Tokyo montrait que le nombre de nouveaux cas de diabte augmentait paralllement au nombre de bigmacs vendus dans la capitale du Japon.

 

La bouffe mondiale sest tats-unifie et lobsit a fait son apparition dans le monde entier, jusque dans les pays en voie de dveloppement dans les bidonvilles dAmrique du sud, dAfrique, des Indes et dAsie.

 

Mais la mal-bouffe n'est pas la seule cause de l'obsit.  La baisse de l'activit physique joue galement un rle non ngligeable.

 

La tlvision, les jeux vido et Internet auraient galement un rle ngatif lorsque les sances deviennent trop longues et trop nombreuses. Par manque dexercice physique videmment.

 

Dlaissons la voiture les ascenseurs et les escaliers roulant chaque fois que nous le pouvons. Sortons faire une ballade le plus souvent possible plutt que de rester scotch devant la tlvision, et si il pleut un imper et un parapluie font laffaire et en avant pour  singing in the rain  a cest du sport, et bien couvert et ensuite bien sch, cest bon pour la sant.

 

 

 

 La diffrence Franaise

 

Il existe le french paradox pour les maladies cardio-vasculaire, il nous reste a conforter La diffrence Franaise pour le surpoids.

 

Un ouvrage fait fureur aux Etats-Unis, il explique pourquoi les femmes franaises sont plus minces. Voil un bon point pour la France le pays de la gastronomie et du bon vin, et voil une raison de plus pour ne pas nous amricaniser pendant que les amricains cherchent se franciser, l ce serait un comble !

 

Lvolution de la situation mondiale telle quelle est analyse par lOMS devrait conduire une prise de conscience et une attitude comparable celle que nous avons face au cancer.

 

Notre difficult bien valuer la situation est telle quil faudrait faire un plan de sant publique de la mme ampleur que celui qui a t men en 2003 pour lutter contre la dlinquance routire et qui a fait baisser le nombre de morts sur les routes de faon trs efficace (mais que nous oublions dj !).

 

Une action au niveau de la francophonie qui unirait les efforts des populations ayant un fond de mme culture francophone et gastronome pour un mode de vie innovant et sain pourrait mieux porter ses fruits face un comportement mondial standardis et strotyp.

 

Notre chre exception culturelle pourrait sintresser ce sujet.

 

Lenjeu est passionnant, il sagit de civilisation.

 

En effet un effort prodigieux est ncessaire pour franchir les obstacles des intrts des entreprises agro-alimentaires et des multinationales qui vont jusqu se cacher derrire nos agriculteurs pour nous faire oublier leurs millions de dollars de bnfices. Sans compter que nos agriculteurs eux aussi souhaitent vendre le plus possible les produits quils cultivent ou lvent.

 

A laide les Pascal, les Hugo, les Pasteur et les autres.

 

 

Pas de panique. 

Revenons nos problmes de surpoids. Il ne faut pas se faire une ide trop stricte du poids idal. De nombreux facteurs entrent en ligne de compte et chaque personne est un cas unique quil faut aborder de faon unique. Si le congrs sur lobsit salarme cest srement juste raison, mais tomber dans la psychose serait aller de Charybde en Scylla.

 

Charybde et Scylla rappelons nous sont deux cueils en mer mditerrane situs entre la Sicile et lItalie. Dans lantiquit ils taient redouts des navigateurs qui en gnral aprs avoir russi viter le premier se faisaient surprendre par le deuxime.

 

 

Tout nest pas perdu.

 

Sil ne sagit que de quelques kilos, pas dinquitude, vous tes simplement une fashion victim . La norme vhicule aujourdhui par la mode et les mdias ce nest plus de la minceur mais de la maigreur. Remarquons au passage notre vocabulaire imbib damricanisme pour dire  une victime de la mode .

 

Sur le plan de la sant il faut bien videment tre trs vigilant : on assiste une recrudescence des maladies cardio-vasculaires, du diabte et de maladies dont le surpoids est un facteur de risque important. Le fait est aussi que lon sait mieux se soigner et que lon vit plus longtemps. Tout ne va pas aussi mal quon le dit et que les mdias le clament sur tous les toits, nous vivons dans un des pays les plus riches du monde, soit ce nest pas nous qui avons largent mais nous sommes galement dans un pays ou les disparits sociales sont moins accentues que dans beaucoup dautres,  mme si indemnits de licenciement et de dpart en retraite des grands patron peut faire hurler.

 

Les progrs de la mdecine et de lhygine de vie sont tels quil est permis desprer des jours meilleurs. Ces jours meilleurs nous les avons a porter de main, cessons de nous lamenter et vivons tout simplement. Vivons linstant prsent, aimons la vie, elle nous le rendra.

 

Le surpoids des enfants est hlas trs problmatique, pris trop tt (le surpoids) il sera plus difficile soigner. Actuellement, 13 % des jeunes sont trop gros contre peine 2 % en 1988.

 

L les parents sont face une difficult majeure, empcher son enfant de devenir obse. La solution ce problme crucial nest pas du tout facile, le mieux peut-tre lennemi du bien. La aussi et surtout les rgimes peuvent se rvler la longue catastrophiques. Des enfants simplement un peu envelopps qui durent subir des rgimes de plus en plus stricts au fil des ans se sont trouvs entrans dans la spirale du surpoids jusque parfois lobsit. Dautres simplement un peu trop gourmands au dpart se sont laisss entraner vers le surpoids avec la bndiction de leurs parents : tiens, mange mon petit, a va te donner des forces.

 

Les tmoignages ne manquent pas hlas.

 

 

Le malheur des uns

 

 

Cest bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres.

En 2000, le march amricain de l'obsit dpassait les 400 millions de dollars. Les principaux pays europens atteignaient 150 millions de dollars.

 

La commercialisation de nouveaux produits pourrait faire crotre ce march de faon spectaculaire. Les grands groupes pharmaceutiques visent 1,4 milliard de dollars en 2010 selon les experts.

 

Des programmes de recherche intensive sur l'obsit sont mens par tous les grands groupes tels que Aventis, Pfizer, Roche

 

Ces produits seront plus efficaces et plus srs, et on ne pourra probablement plus sen passer !

 

Mais il ny a pas que les socits pharmaceutiques qui sont concernes. Les socits agro-alimentaires peuvent voir l aussi une possibilit importante et intressante de croissance de leur chiffre daffaire. En effet une personne plus grosse quune autre mangera plus ne serait-ce que pour maintenir son quilibre. Bon sang mais cest bien sr !

 

Qui ne voudrait pas engraisser la nouvelle poule aux ufs dor si cela peut lui faire faire des ufs plus gros ?

 

 ( suivre)

 

 

 

 

 

 

Introduction

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
dcroissante.
Pseudo Le 6-12-2019. Titre


Jean le 9-5-20014. Tout fait d'accord Frdrique

Un rgime c'est d'abord une faon de s'alimenter. Les rgimes trop svres pour perdre du poids rapidement sont nocifs. Les rgimes quilibrs et varis que l'on peut garder vie sont les meilleurs.


frdrique le 3-4-2014. les rgimes, bon ou mauvais??

d'aprs moi les rgimes sont quelque chose de bon a adopter. un rgime n'est pas simplement une perte de poids mais plutt une attitude envers les aliments. je penses que rgime veut dire bien se nourrir et savoir ne pas abuser. d'ailleurs, il est prouv que les rgimes alimentaires aiderais a prvenir des maladies lies au surplus de poids. pour ce qui est du phnomne des kilos yo-yo. je crois qu'on parle l d'un rgime malsain et o l'on se prive. un vrai rgime alimentaire permet de prendre de bonne habitudes telle qu'une alimentation saine, une patience envers cette dcision, de l'exercice physique rgulier. car un rgime alimentaire n'est pas constitu que d'aliments. Cela require de faire attention a son corps autant dans ce que nous mangeons mais aussi dans l'exercice qui aide notre corps.voila pourquoi je crois qu'un rgime mrites d'tre essayer bien que cela demande de la patience

 

Total des visiteurs  :    2078617   dont aujourd'hui :   11    En ligne actuellement :  2      Total des clics   4461599